BARS EN TRANS ET PAYS DE LA LOIRE

C’est bien connu, la capitale de la Bretagne est toujours toute chamboulée le premier week-end de décembre. Le responsable ? Un certain festival, dûment nommé les Rencontres Transmusicales de Rennes. Le rendez-vous accueille des artistes venant des quatre coins du globe: de Madagascar à la Thaïlande en passant notamment par le Brésil pour cette année. Mais ce n’est pas la seule attraction notable du week-end… 

Visuel bandeau © Made in Ben Belek

Depuis près de 20 ans, une autre équipe a décidé de profiter de l’afflux de spectateurs pour mettre en avant d’autres musiciens, en les faisant jouer dans les bars de la ville. Le festival « off » Bars en Trans assouvit ainsi parfaitement l’envie de découverte avec une programmation complémentaire, plutôt orientée nouvelle scène française. C’est donc là que vous aurez le plus de chance de voir des groupes de chez nous. Mais attention, proximité ne veut pas dire moindre qualité! La preuve en quatre formations ligériennes.

Dans notre liste des artistes présents made in Pays de la Loire, on trouve Mazarin (Laval). L’ancien membre de la Casa nous délivre maintenant une chanson-pop faussement uptempo, en français dans le texte. Après avoir remporté le tremplin l’Ampli Ouest France 2014, Mazarin a sorti son 1er album « La croisée des chemins ». Pour vous convaincre, il sera en concert ce samedi 5 décembre à la Trinquette (26 rue de Saint-Malo), avec deux sessions à 18h et 20h45.

Quadrupède – « Mambo Pomelo »

On continue notre virée ligérienne avec une affiche pleine de promesses, toujours ce samedi, au Ty Anna (9 place Sainte-Anne). Deux duos aux esthétiques contraires mais puissantes sont au programme de la soirée KIR, soirée gratuite proposée par Kshantu, L’Igloo et Rock with you. D’une part, le Angry Beards duo (Laval-Angers) qui présentera sa folk-soul à barbes à 20h30. D’autre part, les manceaux de Quadrupède nous injecteront leur post-math-noise à arrangements électro avec un set à 21h40.

Autre poulain de notre écurie ligérienne à ne pas manquer : le projet Rezinsky. Entre Pepso Stavinsky (Angers) au micro et RezO (Rennes) aux machines, le féroce duo se lance dans une épopée délirante et poétique où ils se surnomment « les Hérétiques » – c’est d’ailleurs le titre de leur EP. Un rap efficace joliment porté sur scène par un MC à la démarche lunaire. A voir vendredi 4 décembre à 21h35 à la Notte (4 rue des innocents), lors d’un plateau 100% hip hop inclassable.

Une belle brochette qui complète donc la délégation déjà formée par Lenparrot, Inüit et Kokomo (groupes soutenus par le dispositif régional Focus porté par Trempolino) et qui aura, elle, l’honneur de jouer à l’Etage pour le festival « on ».

BONUS GASTRONOMIQUE : pour vous requinquer, l’équipe de Bars en Trans vous conseille les crêpes et les galettes de chez Ouzh Taol (27 rue Sainte-Melanie), ainsi que les huîtres de Marie-Christine au marché des Lices (place des Lices) le samedi matin. Idéal pour l’avant et l’après Trans !

12141541_1013051712089140_1408687689835294532_n

Page Facebook de Bars en Trans

Gribouille aussi un peu pour Bigre. Rigole souvent au micro de Boum Bomo sur Radio Prun'. Possède un enthousiasme musical qui va de la pop au hip hop, des légendaires ABBA aux moins connus beatmakers, en passant par la variété française des années 60/70/80. Cultive rencontres, découvertes et danses singulières.

Soyez le premier à commenter