DARIA : TOUJOURS DANS LE ROUGE !

DARIA naît à Angers en 2002,  a sorti 3 ep’s et 3 albums, a joué quelques 350 concerts en France, en Europe et même aux Etats-Unis. DARIA est sans conteste le plus américain des groupes français, fortement inspiré par une scène émocore qui rassemble Girls vs Boys, Fugazi, Jesus Lizard, Sugar, Arcwelder et leurs aînés des Thugs… Ces groupes pour la plupart défunts que l’on retrouve sur des labels comme Dischord ou encore Touch and Go et qui ont marqué la culture musicale de bien des quadragénaires fondus de rock. Pour nous faire patienter du 4è rejeton, les Angevins proposent ce ep digital 2 titres « Lose your head » à prix libre depuis quelques jours. « C’est un peu court jeune homme » disait Cyrano. Court certes, mais intense. En moins de 7 minutes, Daria ravive la flamme qui les habite et qui nous habite nous aussi moins de 30 secondes après avoir lancé le 1er titre « Past/Simple ». À grand coups de riffs de guitare, d’une basse au son puissant (remarquable sur « A quiet anarchy »), d’une batterie mise à mal, d’un chant rageur et d’une voix aussi redoutable que celle de Scott Mc Cloud, Daria incarne un rock tendu, à la limite du punk parfois, plutôt noir, mélodique et accrocheur. Ces deux morceaux sont à prendre comme deux déflagrations sonores, dignes de leurs pairs américains cités plus hauts. La grande classe ! Reste près de 365 jours à patienter pour le nouvel album. A moins que quelques pépites viennent nous calmer d’ici là…

 

 

 

cover_daria

Aller sur le site de DARIA

 

 

Rédactrice en chef de ce site internet, chargée d'info-ressources à Trempo. Passionnée évidemment par la musique, toutes les musiques, mais aussi par la mer et la voile, les chevaux, la cuisine et plein d'autres choses.

Soyez le premier à commenter