DJINS – PIOCHER DANS LES STYLES

La belle surprise hip hop nantaise ! Djins, issu du collectif Ske et épaulé par JM du crew KDX sort un tout premier disque aux 6 titres bluffants. Richesse musicale, prods étoffées, textes fins, emprunts de raison et de rêve, ce Principium a tout d’un disque mûrement pensé et composé. Djins nous en dit plus…

Tous visuels : Djins © DR

 

Qui es-tu et comment es-tu arrivé à ce 1er ep ?
Je suis Djins, j’ai 25 ans, né dans le 78, j’habite sur Nantes depuis quasiment toujours. Auteur-compositeur-interprète au sein du collectif nantais SKE depuis 2010, j’ai commencé par être beatmaker et me suis uniquement consacré aux prods pendant des années, avant de me mettre à écrire et poser mes textes avec le groupe. J’avais envie de me lancer dans une parenthèse solo en parallèle de mon groupe Ske, sans pour autant partir dans un album complet, plutôt sur un mélange condensé et bien ficelé des différents styles que je peux proposer. Voila le pourquoi du comment.

Pourquoi le hip-hop ? Aurais-tu pu jouer un autre style de musique ?
Je ne pense pas… J’écoute du rap depuis tout petit et j’ai grandi avec. C’est naturellement que j’ai commencé à composer des beats, comme ça, par curiosité. Finalement, je n’ai jamais quitté cet amour du son et du rythme que présente le hip-hop, et me voila complètement dedans aujourd’hui. 

dsc00778

As-tu des inspirations littéraires et musicales précises pour créer ton propre univers ?
Je ne sais pas si on peut parler de domaine littéraire car ça reste dans la musique, mais j’aime beaucoup me pencher sur la manière d’écrire qu’avaient des chanteurs comme Jacques Brel, artiste que je respecte énormément. En revanche, musicalement, je ne m’inspire vraiment pas d’un artiste en particulier, même si j’en écoute un grand nombre et même si j’ai des références comme tout le monde.

Te sens-tu proche d’un crew nantais ? D’une asso (KDX, Pick Up… ) ?
Par la force des choses, avec les gars du crew, on doit beaucoup à KDX et plus particulièrement à J.M. qui nous a appris les bases du rap et continue de nous conseiller précieusement. 

Sur ton disque, il y a vraiment des réminiscences de rock, des choses qui feraient penser à Psykick Lyrikah par exemple, c’est une volonté d’avoir des instruments, des sonorités plus rock ?
C’est marrant que tu cites Psykick Lyrikah car je l’ai pas mal écouté récemment. Comme je te le disais, j’ai mon univers assez à part et je ne pense pas m’en être inspiré. Cependant, je valide le fait qu’on puisse y retrouver des similitudes. C’est en effet une volonté d' »ouvrir » mes prods à des sonorités inhabituelles, je trouve ça tellement riche et intéressant de piocher dans tous les styles… ça m’éclate vraiment.

dsc00754

Tu l’as réalisé comment ce disque ?
Niveau instrus, l’EP est totalement auto-produit. Sur un 6 titres, je trouvais dommage de ne pas dévoiler mes compos au même titre que mes textes. J’ai donc consacré 6 de mes prods à ce projet, choix difficiles car je voulais des thèmes super variés. J’ai géré moi-même les prises voix, puis J.M. de KDX a réalisé tout le mixage et le mastering du projet. Gros big up à lui.

Quelle(s) ambition(s) te donnes-tu ? Disque, concerts…
J’ai envie de laisser Principium tourner un peu. Pour l’instant, c’est bien parti, c’est cool. Je vais me consacrer à la production des projets des potos de mon groupe car ils préparent aussi des choses en solo, chacun à son rythme. Niveau concert, on intégrera certains titres de mon EP dans le set SKE, ce sera toujours en groupe pour le moment. On est habitués à ça, et avec les années, on s’est forgé une belle cohésion et complicité !

Facebook DJINS


Rédactrice en chef de ce site internet, chargée d'info-ressources à Trempo. Passionnée évidemment par la musique, toutes les musiques, mais aussi par la mer et la voile, les chevaux, la cuisine et plein d'autres choses.

Soyez le premier à commenter