ELECTROPLUME

ELECTROPLUME – BRIERE

Je ne dis pas que ça arrivera mais il est possible qu’au moment où vous lirez cette chronique, la corne de l’Afrique aura implosé, la Corée du Nord placé Dennis Rodman à sa tête et la Grèce revendue à la Chine (ce qui permettra du même coup d’intégrer l’Europe à la Chine…). À ce moment-là, vous serez heureux d’avoir entre vos mains « Brière » le nouveau disque d‘Electroplume. En période d’hostilité mondialisée, une composition artistique croisant chants d’oiseaux, musiques caribéennes, jazz et musiques improvisées ne pourra qu’alléger votre anxiété face à l’avenir. Les stars de l’album (butor étoilé, vanneau huppé, etc.) ont d’ailleurs été enregistrées lors d‘une résidence in situ en Brière au printemps 2012. Christoph Piot, aka Electroplume, a ensuite passé du temps en studio pour créer un langage musical surprenant à partir de ces captations… Bon, quand je vois tous ces gens qui fument des cigarettes électroniques et mangent du bio, je me dis que le monde est déjà suffisamment pourri et qu’il vaut mieux que je réécoute ce disque dès maintenant.

electroplume_2013

CD

ASSOPLUME – 2013

Voir le site d’Electroplume

Soyez le premier à commenter