Fanzines musicaux et philosophie DIY par Samuel Etienne

Une conférence intitulée « Fanzines musicaux et philosophie DIY » s’est déroulée à Trempolino ce mardi 9 février. L’intervenant, Samuel Etienne, a fait ses classes dans l’univers du rock nantais, y créant ou participant à une dizaine de fanzines ou magazines musicaux alternatifs entre 1988 et 1995 (The Gossip, Armageddon, Play It Wax, Trempo-Mag…). Cofondateur de la revue Volume !, il fut membre du collectif GBH+support (tournées de conférences grand public autour des musiques populaires) de 2004 à 2007, avec lequel il a donné une vingtaine de conférences sur les fanzines musicaux en France et au Québec. Aujourd’hui, il anime des ateliers fanzines à Saint-Malo en partenariat avec La Nouvelle Vague et La Grande Passerelle, et édite le fanzine intramuros Daedalus.

Sa conférence a abordé l’histoire des zines musicaux DIY dont la prolifération est fortement liée à l’émergence du mouvement punk. Elle a montré comment les multiples handicaps théoriques de la presse alternative ont été renversés par le fanzinat punk pour en faire des atouts communicationnels hors pairs. A l’heure du modèle Pitchfork triomphant, les fanzines sont toujours d’actualité et affirment plus que jamais leur statut de média de résistance culturelle.

Les prochaines actualités de Samuel Etienne autour du fanzine :

  • Exposition « Bricolage Radical » au FRAC PACA (Marseille) du 27 avril au 5 juin
  • Publication d’un essai : « Bricolage Radical, génie et banalité des fanzines Do-It-Yourself », sous forme d’une série de fanzines. Pour aider Samuel Etienne à sortir le premier fanzine de son ouvrage : http://fr.ulule.com/bricolage-radical

 

Réécouter la conférence dans son intégralité

 

Coordinatrice du centre info-ressources musiques actuelles à Trempolino, programmtion des conférences, des diffusions de films ou documentaires musicaux, coordination des cartes blanches, membre du réseau tohubohu.

Soyez le premier à commenter