FARNIENTE FESTIVAL #8 : SABLE, DECIBELS ET VOLUPTE

S’il fallait faire un classement des festivals les plus originaux parmi la ribambelle de propositions culturelles estivales que l’on peut rencontrer sur les côtes des Pays de Loire, le Farniente Festival se placerait sans conteste dans le tiercé de tête. Sa 8ème édition se déroulera les 18 et 19 juillet sur la plage de Monsieur Hulot, à St Marc sur Mer, un des quartiers ouest de Saint-Nazaire, au bord de l’Atlantique. Farniente prouve cette année encore que manifestation estivale peut aussi rimer avec radicalité et exigence musicale. Hélène Le Saux, la programmatrice du festival nous éclaire sur la forme du festival et sur quelques artistes majeurs ce rendez-vous nazairien.

Photo Jean François Pauvros Makoto Kawabata – Crédit-photo : DR

Pour la deuxième année consécutive, le Farniente se déroule en juillet (et non plus début septembre). C’est un meilleur créneau?

La rentrée n’est pas une période évidente. Nous organisons le festival bénévolement et nous avons remarqué qu’en juillet chacun, chacune d’entre nous était plus disponible, il en est de même pour le public, la presse, etc…

Cette fois, le festival se déroule sur 2 jours (vendredi + samedi).

Pourquoi? Pourquoi pas ! Si nous en avions les moyens ce serait sur une semaine !

Comment présenterais-tu Farniente à quelqu’un qui n’y a jamais mis les pieds. A quoi doit-il s’attendre?

Il doit ne s’attendre à rien qu’il ne connaisse déjà… Le Farniente Festival est une proposition unique d’entendre des artistes jouant sans compromis dans un espace sonore inouï, la plage deMonsieur Hulot à Saint-Nazaire. Nous avons un désir humaniste au Farniente Festival, le spectateur peut se placer où il veut, en payant ce qu’il veut (la participation est libre et solidaire), nous prenons soin du son, les techniciens font un travail magnifique. Pour les musiciens et les musiciennes, le Farniente Festival est une aventure unique aussi, ici personne ne vient consommer de la musique, mais pour vivre une expérience.

Après Nosfell l’an dernier, Guem cette année, il me semble que Farniente invite des artistes un peu plus « grand public ». C’est un hasard? Le résultat de belles rencontres? Une volonté d’attirer un public plus nombreux?

Le hasard n’existe pas. Nous faisons la programmation sans passer par des managers ou boîtes de production. Nosfell et Guem, je les ai entendus pour la première fois dans des endroits confidentiels, ils jouaient en solo, ils m’ont littéralement impressionnée. Quand je les ai invités et qu’ils ont accepté de venir au Farniente, je ne savais pas qu’ils étaient si connus ! Si leur présence peut attirer un public plus large, c’est formidable.

Jean-François Pauvros (l’habitué du festival) va jouer avec Makoto Kawabata des Acid Mothers Temple. Sais- tu comment ils se sont rencontrés? A quoi allons-nous assister, le 19 juillet, de l’improvisation pure? Un répertoire commun?….

Comme je ne sais pas comment Makoto et Jean-François se sont rencontrés, j’ai posé la question à Pauvros, sa réponse : « Nous sommes peu de guitaristes dans le monde à jouer de façon extrémiste et autodidacte, il y a Arto Lindsay, Keiji Haïno, Rhys Chatham et Makoto Kawabata, nous nous connaissons tous… » Pauvros et Kawabata n’improvisent pas, ils jouent ensemble, ils sont dans le sonore, pas dans la partition, ils explorent le son de leur instrument au bout du bout ! Et pour l’anecdote, c’est Jef Gilson qui a produit le premier disque de Pauvros. Nous sommes dans la cours des Grands !

Comment as-tu découvert les furieuses munichoises Candelilla?

Cela fait un moment que je ne vais plus écouter les groupes pop-rock parce que qu’ils m’ennuient… ils se ressemblent tous, copient ce qui a déjà été fait en se prenant pour des vedettes. Mais comme je suis toujours curieuse, j’avais lu que quatre filles jouaient dans une petite salle, j’y suis allée : leur performance était époustouflante, du rock’n roll enfin ! Pas étonnant que Steve Albini ait produit leur album.

Farniente festival

Plage de Mr Hulo – Saint-Marc sur Mer/ Saint-Nazaire

18 & 19 juillet 2014

Prix libre

affiche_farniente

Aller sur le site du FESTIVAL FARNIENTE

Soyez le premier à commenter