GRACEFUL DÉCHARGE SON FLUX AVEC « KILL SUPERHEROES »

L’image idyllique et policée de Superman – et consorts – en prend pour son grade, l’EP que signent ici les quatre jeunes Nantais s’écoute comme une rafale musicale anti-conventionnelle. Il n’en fallait pas moins pour soutenir le style grunge et punk rock de Graceful, une bataille livrée contre les costumes à base de tablettes de chocolat en plastique, que le beat soutenu de la batterie illustre magnifiquement bien. On sent subtilement les influences qui ont inspiré le crew lauréat du tremplin « jeunes talents d’Orvault » en 2014… Rage Again The Machine, Shaka Ponk, ou encore NOFX ; les riffs électriques sont au taquet, la basse tonne et la voix balance son flot sans concession avec une certaine intonation ironique, qui ne retire rien au charme en forme de hache que le groupe propage. L’EP Kill Superheroes s’écoute avec plaisir, transmet de l’énergie en veux-tu, en voilà ! On attend vivement les prochaines dates où se produiront les quatre enflammés de Graceful, pour des soirées rock stoner au taquet !

cover graceful

Aller sur le facebook de Graceful

Rédactrice, amatrice de musiques électroniques et d'arts interactifs, je me passionne pour les pratiques culturelles émergentes de la société contemporaine.

Soyez le premier à commenter