ARCHIVE # 2 – LE HELLFEST ET GÉRÔME GUIBERT

Seconde archive parmi les dix que nous vous proposons pour revenir sur le média tohubohu qui s’arrête cette fin d’année. L’article paraît initialement le 24 novembre 2016.
Pourquoi cet article ? Parce qu’on a adoré collaboré avec Vide Cocagne, que c’est certainement l’article qui nous a fait le plus rire (bravo Guillaume Carreau), que Gérôme Guibert et Trempo c’est une grande histoire, que lire une interview format BD en écoutant une playlist métal c’est pas banal, que c’est l’un des articles qui a été le plus lu, cité, partagé, et parce qu’on a l’impression que Gérôme et Guillaume sont devenus super potes suite à ça.

 

Playlist proposée par Gérôme Guibert à l’écoute pendant la lecture de la bande dessinée.

bandeau-tiger-lion

videcocagne_metal_headbanging

Vide Cocagne est une association, créée en 2003 par Thierry Bedouet et Fabien Grolleau. Ils créent d’abord les fanzines Quartier, puis Soudain !
2010 marque un tournant pour l’association puisqu’elle organise ses 1ères «rencontres de la Bd curieuse », Fumetti, et lance sa 1ère collection de bande dessinée, Mastadar.
Depuis, Vide Cocagne développe cette activité éditoriale, avec la parution de quatre titres dans la collection Mastadar, de cinq numéros du collectif Alimentation Générale, de plusieurs ouvrages hors collection, de la collection Soudain, et de la collection Sous le manteau, fanzines au tirage mensuel. Depuis février 2012, ces livres (à l’exception des Sous le manteau) sont diffusés nationalement par Belles Lettres Images.
La ligne éditoriale de Vide Cocagne se veut très ouverte, avec cependant : un souci fort de la narration, un esprit souvent humoristique, et une dimension parfois militante.
Les choix éditoriaux sont aujourd’hui faits collégialement par les auteurs Fabien Grolleau, Thierry Bedouet, Terreur Graphique, et les deux salariés de Vide Cocagne.
Parallèlement, l’association renforce sa présence sur les événements locaux et nationaux, et diversifie ses interventions : animation d’ateliers, édition d’un journal gratuit, organisation d’expositions, du festival Fumetti…

Soyez le premier à commenter