JAMIE GALLIENNE : LE SANS FAUTE

Il y a des disques plus difficiles à chroniquer que d’autres. Dans le cas du premier E.P de Jamie Gallienne, il m’a suffi de fermer les yeux. Dès « Credit Card », des visions de mini-jupes oranges, de plateform boots pailletées et de jolies filles sur Carnaby Street… Le 5 titres de Sir Gallienne fleure bon l’Angleterre rétro, celle des années 60, avec ses quatre garçons dans le vent, celle des 90’s britpop, celle des 70’s disco… Un cocktail savamment dosé qui pourrait s’apparenter à un simple exercice de style réussi. Sauf qu’au bout de deux écoutes, chaque morceau ne vous lâche plus… Chœurs parfaitement maitrisés, guitares tranchantes, refrains addictifs et arrangements aux petits oignons : c’est le sans faute. On se prend à twister comme une midinette sur « People », jouer au playboy de dancefloor sur « My Little Love » (attention, tube !!), jouer les dandys sur une Abbey Road imaginaire au son de « Key Man ». « Le rock français c’est comme le vin anglais » : à l’écoute de ce disque remarquablement produit et indissociable de n’importe quelle pépite pop venue d’Outre Manche, la célèbre vanne de John Lennon prend un sacré coup de vieux…

EP disponible à la Fnac et sur toutes les plateformes de téléchargement légales

Crédit photo bandeau : P. Riondy

 

pochette_jamie_galienne

 

 

Aller sur le Facebook de JAMIE GALLIENNE

 

 

 

Soyez le premier à commenter