Juliet Naked – Nick Hornby

On connaît Nick Hornby en particulier pour son premier roman « Haute Fidélité » qui racontait l’histoire d’un disquaire indépendant londonien. Ce dernier, passionné de musique, tentait désespérément de faire partager sa passion de la musique pop anglaise par peur de voir tout cet héritage disparaître un jour.

Dans Juliet Naked, écrit 10 ans plus tard, Nick Hornby s’intéresse à la relation des artistes et de leurs fans, ou plutôt des relations obsessionnelles des fans avec des artistes, et des mythes qui peuvent être crées sans lien avec la réalité, quelle qu’elle soit.

Le pitch : un groupe de fans d’une ancienne gloire des années 80, Tucker Crowe, chanteur compositeur et auteur du célèbre album « Juliet », communique via les réseaux sociaux sur le devenir de cet artiste. Tucker Crowe a arrêté brutalement la scène en pleine tournée et, depuis, n’a plus jamais fait parlé de lui, n’est jamais remonté sur scène, n’a pas produit d’autres albums que le fameux « Juliet » qui a fait son succès alors.

Ce groupe d’inconditionnels a bâti une légende au fil des ans sur ce que Crowe a pu devenir, et ce qu’ils imaginent de sa vie aujourd’hui loin de la scène et des médias.

Annie et Duncan, couple de quadragénaires, vivent dans l’ombre de cette relation unilatérale fictive et obsessionnelle avec ce musicien jusqu’au moment où Annie va réellement entrer en contact avec Tucker Crowe à l’occasion de la sortie, à l’instigation d’un des fans, des démos très médiocres de l’album « Juliet », sorties sous le titre de « Juliet Naked ».

Ce roman pose avec acuité un regard sans complaisance sur les relations entre un artiste et son public et la limite entre vie publique et vie privée. Il raconte comment la vie d’un couple peut être dépendante de cette fixation pour un artiste retiré de la vie publique.

On retrouve l’écriture et l’humour un peu désabusé de Nick Hornby qui, à travers le contexte musical des années 80, traite des relations à la fois distantes et fusionnelles qui s’instaurent quelquefois entre les artistes et leurs fans qui ont choisi de vivre par procuration dans l’ombre d’un autre.

Après avoir été critique musical et avoir côtoyé la scène rock anglaise et américaine à l’occasion de tournées pendant lesquelles il lisait ses textes sur scène pendant les concerts, Nick Hornby est aujourd’hui écrivain et scénariste .

Capture d’écran 2015-06-09 à 12.08.39

Après avoir été musicien, Philippe Audubert a dirigé une structure de management puis s’est spécialisé dans les aspects réglementaires et juridiques du spectacle vivant. Il intervient comme formateur pour diverses structures régionales et nationales. Il est directeur adjoint et responsable des formations professionnelles à Trempolino, et l’auteur de Profession entrepreneur de spectacles, aux éditions IRMA.

Soyez le premier à commenter