LA MUSIQUE : UNE THERAPIE DE CORPS ET D’ESPRIT

Ensemble c’est tout est une association nantaise qui lutte contre le cancer. Pour récolter des fonds qui iront à la recherche, l’association via son vice-président, Aurélien Monnier, fait appel tous les deux ans à des artistes pour une soirée concert. Cette année, Cali, Manon Tanguy, Got & Ner répondront à l’appel. Rencontre avec l’organisateur Aurélien et la musicienne Manon.

photo bandeau – Cali © DR

Pourquoi la forme du concert pour défendre une cause, en l’occurrence la lutte contre le cancer ?
On s’est dit qu’un concert allait rassembler pas mal de monde et qu’un évènement musical collait parfaitement avec une association caritative. L’asso lutte contre le cancer car la maman du président est décédée de cette maladie et qu’elle était suivie par le centre René Gauducheau.

Comment avez-vous choisi les groupes ?
J’ai contacté des centaines d’artistes et boîtes de production. On veut toujours un groupe local dans nos concerts, Manon Tanguy est nazairienne et ses musiciens sont de Couëron. Quant à Cali, il a été celui où son gros côté humain est ressorti et celui aussi où financièrement ça le faisait pour nous.

Quelles sont les motivations de Cali ? Il vient bénévolement ?
Cali est content de revenir jouer dans la région. Lui aussi est touché par la cause car un de ses parents ou ses deux parents sont décédés d’un cancer. Cali vient bénévolement, un cachet est prévu pour son équipe et pour la location de matériel.

Puisque l’on associe musique et maladie, comment vois-tu l’apport de la musique pour un malade ?
Je pense que la musique est un bon moyen pour le patient de s’évader et de penser à autre chose qu’à son traitement ou qu’à sa maladie. C’est important aussi pour les familles que des associations organisent des évènements pour cette cause là et qu’on pense très fort à-eux.

Pourrait-il y avoir des rendez-vous musicaux pour soutenir cette lutte ?
Notre but est d’organiser un évènement musical tous les deux ans. Sur le département, beaucoup d’évènements sont organisés pour la lutte contre le cancer  mais peu d’évènements musicaux à mon goût.

 

manon
Manon Tanguy © Thibault Labarthe-Lusson

 

Manon, pourquoi avoir accepté de jouer gracieusement dans ce cadre ?
Jouer avec mes musiciens reste un plaisir et une quête dans les deux sens du terme. Pour faire évoluer le projet, la dimension économique rentre forcément en compte, mais lorsque l’on a l’occasion de jouer pour une cause qui nous touche et devant un artiste avec un parcours comme celui de Cali, l’engagement semble évident. En plus de permettre à cette association de réunir des fonds, je pense que la musique est une thérapie de corps et d’esprit.

Quelles seraient les autre causes pour lesquelles tu jouerais ?
Des causes pour lesquelles je ne trouve pas le temps de m’investir aujourd’hui, mais qui m’interpellent et m’affectent. Qu’elles soient altermondialistes ou qu’elles touchent au domaine de la santé.

Vas-tu jouer un répertoire particulier ?
Non pas tellement, il y aura des chansons de notre premier album et des nouveaux morceaux qui paraitront seulement sur le prochain.

Ton actu ?
On rentre en studio dans un mois pour le prochain album. Sortie prévue à l’automne 2016. On travaille également sur un partenariat avec « Autisme sans frontière ». Si tout va bien, le projet sortira en début d’année. Affaire à suivre !

 

affiche-coueron

Rédactrice en chef de ce site internet, chargée d'info-ressources à Trempo. Passionnée évidemment par la musique, toutes les musiques, mais aussi par la mer et la voile, les chevaux, la cuisine et plein d'autres choses.

Soyez le premier à commenter