LES NUITS DE L’ALLIGATOR

Le 12 mars 1995 Jon Spencer foulait la scène du Chabada avec son Blues Explosion pour présenter un des tous meilleurs disques  de 1994, le dénommé « Orange ». Ceux qui y étaient sans rappellent encore… Vingt ans plus tard, ce même Jon Spencer acoquiné à Matt Verta-Ray de Speedball Baby sous le nom de Heavy Trash revient au Chabada pour les Nuits de l’Alligator le 21 février prochain. Belle occasion de questionner Stéphane Martin, qui a lancé l’invit’ à Jon Spencer à ces deux reprises.

Photo bandeau Heavy Trash – crédit photo : Danielle St Laurent

Hasard ou pas, Jon spencer jouait le 12 mars 1995 au Chabada pour défendre l’album « Orange », il y a donc tout juste 20 ans ! Ca t’inspire quoi ?
C’est un joli souvenir que ce concert de JSBX période Orange, un de leurs meilleurs albums. C’était l’époque où le JSBX portait le rock n’ roll à bout de bras, une époque où ils étaient  les seuls à proposer quelque chose de vraiment novateur et moderne dans le domaine. Il a fallu attendre le début des années 2000 pour voir émerger un vrai renouveau de la scène R’n R avec The White Stripes, The Black Keys

Toi à l’époque tu faisais partie de « Love Fuzz », une asso incroyable qui a proposé des concerts incroyables dès le début des années 90. L’asso pourrait-elle exister aujourd’hui et que regard portes-tu sur les assos sans lieux qui mettent en avant des scènes un peu alternatives ? Y-en a-t-il sur Angers ?
C’était il y a 20 ans et les chose ont bien changé depuis, le paysage musical notamment. Oui, cette asso pourrait sans doute exister aujourd’hui. Je suis toujours très heureux de voir des assos défendre et promouvoir leur scène. Bien sur qu’il y en a à Angers mais plutôt, électro, métal… Mais pas pour le rock indie…

Est-ce que tu retrouves le public d’il y a 20 ans sur ces concerts au Chabada ? Si oui, sur quels types de soirée ?
Oui, il y en a quelques uns qui continuent à venir voir des concerts de rock, d’ailleurs, et c’est spécifique aux concerts de rock, il y a souvent autant de quadras que de jeunes gens sur ces concerts. Mais on peut les voir sur d’autres types de concerts aussi, leurs gouts se sont élargis avec le temps.

Et Jon Spencer, qu’en penses-tu ?
De la personne, pas grand chose, je ne le connais pas. Du musicien, et bien…je suis curieux d’écouter le nouveau JSBX. En tous cas j’ai un excellent souvenir du concert de Heavy Trash il y quelques années au Lieu Unique, j’avais retrouvé toute la fougue des premiers concerts du JSBX.

Y-a-t-il un autre artiste que tu rêverais de faire rejouer avec son groupe initial ou un nouveau groupe ?
Je ne suis pas un nostalgique et de fait pas fan des reformations. La musique d’un groupe est pour moi inscrite dans son époque. Ce qui ne m’empêche pas évidemment d’être fan de trucs d’il y a 40 ou 50 ans mais pour moi ça n’a pas de sens d’aller voir un concert des Sonics aujourd’hui. Mais évidemment si un type qui s’est déjà illustré dans un groupe monte un nouveau projet, j’y suis attentif. Par contre je n’ai pas d’exemple à te donner… Ah si en fait, David Byrne (de Talking Heads) dont j’ai bien aimé les derniers disques, Damon Albarn ou encore James Murphy de LCD Sound System (pour moi un des meilleurs groupes des années 2000).

Cette soirée est-elle un condensé de ce qui se fait de mieux en blues/rock’n roll ?
Oui, parce qu’on est très contents d’accueillir Heavy Trash et de faire découvrir Sarah McCoy…et non parce que ce serait trop réducteur et qu’il y a une flopée d’autres formations de R’n R excitantes comme Amazing Snakeheads, CW Stoneking…

Tes disques de chevet du moment ?
Le dernier Moon Duo, « Shadow of The Sun » à égalité avec la compil « Africa Express presents Maison des Jeunes » produite par D. Albarn et sur laquelle j’ai découvert Songhoy Blues dont j’attends avec impatience le 1er album.

visuel-nuitdelalligator2015

SAMEDI 21 FÉVRIER 2015
Heavy Trash
+ Sarah McCoy + Duck Duck Grey Duck + Bloodshot Bill + Paul’s Boutique (Dj)
Dans le cadre du festival “Les Nuits de l’Alligator”
Rock’n Blues, US, CAN CH + dancefloor // 20h30 – 2h
Carte Chabada 10€ // Prévente 15€ // Guichet 18€

Aller sur le site du Chabada

Lien vers l’évènement Facebook

Rédactrice en chef de ce site internet, chargée d'info-ressources à Trempo. Passionnée évidemment par la musique, toutes les musiques, mais aussi par la mer et la voile, les chevaux, la cuisine et plein d'autres choses.

Soyez le premier à commenter