MANON TANGUY

MANON TANGUY – SOMNILOQUE

Voici le premier album de cette fine créatrice faussement ingénue dont la plume trace des portraits malins et des scénettes exquises sur des airs de ritournelles. Qu’on ne s’y trompe pas, la dame a des atouts maîtres dans son jeu : une voix fluette et décidée, des mélodies sophistiquées et des textes à facettes qui dressent des images suggestives. Le duo avec Askehoug ravira les amateurs de gourmandises ambigües et les autres collaborations donnent l’impression d’une riche cohérence artistique. On adore dans l’Incendiaire : « Pour conserver faut dévaster ». La patte de Laurent (basse) et Yannis (multi-instruments) complète joliment le paysage sonore délicat et le son soigné qui finissent de convaincre de la qualité du travail accompli par cette jeune chanteuse.  La valeur n’a pas attendu le nombre des années !

manon_tanguy_2014

CD

AP-2014

Voir le site de Manon Tanguy

musicien, passeur et acteur associatif.

Soyez le premier à commenter