NUITS A FACETTES, LE MELTING POT MONTACUTAIN

Montrer la diversité du collectif. Tel pourrait-être le sous-titre de l’évènement qui va occuper les associations du collectif Icroacoa et animer le public qui se rendra à Montaigu City, le WE prochain. Concerts, expo, conférence… un programme fourni, imaginé et concocté par plusieurs associations aussi différentes qu’actives, singulières que tournées vers le bien commun. Rencontre avec Elisabeth, Vincent, Tristan et Agathe du collectif.

 

Photo bandeau : Cambio Sun © DR

 

Le Collectif Icrocoa fut créé en 2002 et réunit pas moins de 25 assos, qu’est ce qui fait que ça dure ?
Des moyens humains, matériels et de locaux mis à disposition qui facilitent l’organisation des événements pour les associations, une transmission des savoirs, un lieu (le Zinor) ouvert créateur de lien social, l’élan et la motivation des bénévoles pour que perdure justement ce collectif/lieu alternatif local.

Pourquoi ce nouvel événement et quel est le concept des Nuits à Facettes ?
Tous les ans, le collectif Icroacoa organise le lancement de saison du Zinor, qui, de surcroît tombe à la date-anniversaire de l’ouverture du lieu. Nous avons voulu garder à peu près la même formule, à savoir un événement qui s’étend sur trois jours sur un thème particulier. L’année dernière, nous avons rendu hommage au mythique club new-yorkais du CBGB, et cette année, nous voulions mettre l’accent sur l’aspect multi-culturel du lieu, sur toutes les facettes du collectif. Ainsi, le jeudi soir, nous proposerons une conférence axée sur le vinyle et un apéro-mix, le vendredi soir, des concerts avec des artistes de tous horizons, et le samedi sera à destination de tous les publics, avec une boum pour enfants, un karaoke dance, un apéro-live de Kognitif, un karaoke et une battle de Djs (100% vinyles). Vaste programme donc…

 

BLACKBIRD-HILLS
Blackbird hills © DR – en concert le vendredi 9 septembre

Comment les différentes associations membres du collectif s’investissent-elles dans le projet ?
Toutes les associations sont sollicitées car l’événement se veut fédérateur, mais il est difficile de toutes les mobiliser car elles sont aussi accaparées par la gestion de leur vie associative et de l’organisation de leurs propres événements. Chacune s’investie donc en fonction de ses possibilités (en amont, ou que le jour J).
Les associations se sont investies en amont dans la création du thème de la soirée, et dans la programmation en proposant des groupes pour la soirée concert. La construction du décor et  la communication par la distribution de flyers et d’affiches se sont également réalisées de manière collective. Enfin, le jour d’exploitation, les membres des associations donnent de leur temps sur du montage, participent au bar, à la restauration publique, au catering, à la technique, à l’accueil de groupes à domicile, …
Ce qui importait le plus était de réunir toutes les associations autour d’un événement, afin que tout le monde puisse se rencontrer, échanger et créer des liens pour d’éventuels travaux communs futurs. Ces 25 associations font partie du même collectif mais, elles ne se connaissent pas très bien puisqu’il est très complexe de toutes les réunir sur un même événement.

La programmation musicale ne présente pas de groupes de la région. Pourquoi cela ?
Il n’y a pas forcément de raison à cela. Chaque association arrive avec son propre réseau de groupes et de connaissances et la programmation s’est faîte en fonction des disponibilités des groupes qui pouvaient venir. Des associations sont dans l’organisation de concerts depuis longtemps maintenant (Ainu, Art Sonic, Réglisse, Crumble Fight) et ont donc un réseau national voire international. Mais les groupes locaux sont souvent mis en avant dans les programmations des associations  : Papier Tigre de Nantes ou Toxxine de Montaigu seront au prochain Ainu fest par exemple.
D’un autre côté, cela nous a permis de voir l’événement différemment. Nous voulions de toute façon proposer une formule différente pour Les Nuits à Facettes. L’idée reste évidemment celle de promouvoir l’ouverture culturelle du territoire montacutain et de notre région, mais cette fois-ci par le biais de son public. La programmation du samedi s’est développée assez naturellement dans ce sens, puisque nous avons cherché à toucher un public plus familial qu’à l’habitude en proposant une boum pour enfants et un karaoke dance. Pour ce qui est de la programmation « live », les artistes locaux seront tout de même présents lors de notre Battle de Djs, puisque la quasi-totalité des personnes derrières les platines seront des proches du collectif et de ses associations.

 

SWEAT-LIKE-AN-APE
Sweet like an ape © Aboutlightandmen / Kami – en concert le vendredi 9 septembre

Le Zinor a connu quelques difficultés financières, qu’en est-il, comment abordez-vous cette rentrée ?
Nous sommes toujours en situation de fragilité pour équilibrer le budget. Aussi, pour mieux appréhender l’avenir, le Collectif Icroacoa s’est engagé depuis cette année et pour 3 ans dans une démarche pour devenir Pôle Territorial de Coopération Economique (dispositif qui a pour but d’organiser la coopération entre acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire, entreprises et collectivités). En phase d’émergence, la Région soutien financièrement Icroacoa dans cette étape qui devrait, par la suite, nous permettre de développer plus de fonds propres (création de nouvelles activités innovantes sources de revenu, recherche de mécènes, développement des collaborations avec de nouveaux partenaires…) et, on l’espère, être reconnu non seulement comme acteur culturel mais aussi comme acteur économique local par les collectivités territoriales !

Les prochains rendez-vous du collectif ?
Le prochain rendez vous porté par le collectif sera sûrement le classique concert de Noël en co-production avec l’association Art Sonic. En effet, le collectif Icroacoa est seulement à l’initiative de l’ouverture de saison, d’une scène de la fête de la musique de Montaigu, de certains bars associatifs et des co-productions avec des associations du collectif ou extérieures.
La programmation à l’année est proposée par les associations du collectif Icroacoa. Certains événements sont ponctuels et d’autres réguliers comme le Aïnu Fest, Les Hilairantes, Les Rhinos Féroces, Le Crumble Fest, …

Site du ZINOR

Evénement Facebook

Rédactrice en chef de ce site internet, chargée d'info-ressources à Trempo. Passionnée évidemment par la musique, toutes les musiques, mais aussi par la mer et la voile, les chevaux, la cuisine et plein d'autres choses.

Soyez le premier à commenter