PAPIER TIGRE – THE SCREW

La Recreation est terminée, Papier Tigre retourne au charbon et nous gratifie d’un quatrième album, après un troisième qui tutoyait déjà les cimes de l’excellence (noise) rock, et dans la continuité de The Patriotic Sunday, projet annexe fort consistant du chanteur Eric. Durant ces quatre dernières années, les Nantais se sont aussi probablement enrichis de La Colonie de Vacances (partagée avec Marvin, Electric Electric et Pneu), ou encore de Room 204 incluant Pierre-Antoine, les baguettes de Papier Tigre. On retrouve en fait trois musiciens aguerris, des versions augmentées de ce qu’ils étaient en 2012, portés davantage vers la recherche, toujours animés par une constante imprévisibilité.
Un aspect expérimental qui en déroutera certains au premier essai, se révélant précis et parfois terriblement grisant au second. On pense notamment à A Matter Of Minutes, long morceau de bravoure et d’audace, martial, délicieusement punitif, ou la fin incongrue mais étonnamment raccord de The Other Me. Le sens de la mesure selon Papier Tigre se répercute à tous les niveaux tandis que leur penchant noise, abrasif, est distillé avec une finesse renouvelée, jusqu’à l’hypnose (In The Right Place) quand ce n’est pas pour clarifier un propos déjà familier (Heebie Jeebies, Pajamas). Clair comme le chant, toujours plus juste et limpide. Limpide comme ces guitares qui s’expriment ponctuellement, apportent le strict nécessaire en mélodies et saturation. Nécessaire comme cette batterie centrale, évolutive et gracieuse. Tout finit par s’imbriquer de manière évidente, mais ça, les Nantais nous y avaient habitué.
La puissante alchimie qui émanait des albums précédents est ici sublimée, flanquée d’une production maison (avec Patrice Guillerme) sur mesure, sans doute la meilleure des quatre. Aussi intelligent que minimaliste, le trio n’a pas oublié d’être inspiré, de chatouiller la fibre émotionnelle dans le plus simple appareil, tout en cherchant à outrepasser les frontières de son imaginaire.

 

Photo bandeau : Papier Tigre © JB Geoffroy

 

 

papiertigre_thescrew_cover (c) Atelier Bingo

Bandcamp PAPIER TIGRE

30 ans, cinglé de musique avant tout, scribouilleur depuis septembre 2011 pour le webzine Metalorgie.com et depuis octobre 2012 pour le magazine (désormais numérique) TohuBohu, mes intentions écrites visent à partager/exposer mes découvertes, informer un brin sur la richesse musicale insoupçonnée qui s'agite dans nos sous-sols.

Soyez le premier à commenter