PASSION COCO – SUDOR Y ARENA

La marque de fabrique du label Maaula Records (on en parlait avec eux ici il y a quelques mois) est bien la musique exotique plutôt originaire d’Amérique du Sud. Passion Coco a bien trouvé sa chaude place dans cette maison de disque. Quatre larrons en foire portent les couleurs orangées de Passion Coco. De la cumbia à la chicha en passant par la musique hawaïenne ou celle des cow-boys (comme sur Boom et ses jolis airs de Calexico), les Nanto-rennais-angevins de Passion Coco varient les plaisirs, plaisir qui trouve son unité dans des percussions groovy, une guitare électrisée et folle, une basse tonnante et des voix aussi suaves qu’enchantées. Ce premier disque « La sueur et le sable », comme un billet d’avion, une noix de coco, un gel douche de monoï ou un disque de Robert Mitchum, vous emmènera loin. Teintées d’épices psychédéliques, les 10 chansons auraient pu tout naturellement se retrouver sur une BO de Morricone ou de Tarantino. Le far-west n’est pas si loin… enfin celui qui nécessite les palmes et le tuba…

Photo bandeau : Passion Coco – DR

 

 

 

Facebook PASSION COCO

 

Rédactrice en chef de ce site internet, chargée d'info-ressources à Trempo. Passionnée évidemment par la musique, toutes les musiques, mais aussi par la mer et la voile, les chevaux, la cuisine et plein d'autres choses.

Soyez le premier à commenter