Sieur et Dame

L’été arrive, le soleil pointe le bout de son nez (du moins, autant qu’il se peut en terre Nantaise) et avec Lui, le cortège de tubes de l’Été-Coupe-Du-Monde de plus ou moins bon goût (#Mickey3D).
Mais en cette période de réchauffement climatique, comment faire pour consommer-local son tube de l’été de qualité en toute traçabilité? Sieur et Dame, les Chico et Roberta nantais, ont pensé à nous. Le meilleur groupe de Nantes nous offre sur son Collé/Serré (45 tour, autoproduit), une reprise de la Lambada (ou de « Llorando se Fue » pour les plus tatillons d’entre nous).

Quoi de plus naturel de s’attaquer à ce monument de l’Exotisme franco-brésilien pour un groupe dont la rencontre à coup de danses lascives et de laisser-aller estival eu lieue à St Michel-Chef-Chef (plage, sable fin et cocotiers-ville de Loire Atlantique). Une image pour décrire « Collé/Serré »? Essayons. Il était une fois, deux musiciens nantois et leur fidèle Roland TR-606, accompagnés par l’orchestre d’Oum Kalsoum; ils jouaient pour le plaisir du Bon Peuple un morceau traditionnel venu du Nouveau Monde et c’était bon? Ou alors, quand à la fin d’une partie fine, les strings brésiliens se mêlent aux dentelles de la cour du Roi?
Peu importe, toujours est-il que le résultat est une petite merveille qui, espérons le, sera chantée dans les vestiaires et les stades du monde entier cet été.

Un mot rapide sur la Face B. C’est Gregaldur qui s’y colle. « L’autre fou-chantant » s’attaque lui aussi à la Lambada via son versant Charles Trénet, la face obscure. Si vous aimez les bananes qui font du surf, c’est pour vous!

Capture d’écran 2014-06-04 à 16.23.29

Aller sur le site de Sieur et Dame

Soyez le premier à commenter