Skinheads are not dead !

Trempolino accueille jusqu’au 7 mai l’exposition « Rasés de près – un regard photographique ». Cette exposition d’Alexandra Czmil porte un regard sur la culture skinhead, à travers ses protagonistes, ses codes vestimentaires, ses attitudes, sa musique, ses automatismes et ses mimétismes.

Crédit-photo bandeau : Alexandra Czmil

Le vernissage de l’exposition a eu lieu le 21 avril. A cette occasion, le sociologue Gildas Lescop a tenu une conférence sur la codification et la signification du style skinhead comme moyen d’identification, de reconnaissance et de différenciation, avant de s’interroger sur la représentation et la perception de cette sub culture dans l’imaginaire collectif. Nous avons profité de la présence d’Alexandra Czmil et de Gildas Lescop pour leur poser quelques questions sur ce mouvement.

A partir de la playlist proposée par Gildas Lescop dans l’interview, voici un peu d’écoute :

 

Vous trouverez ici une sélection d’ouvrages liés à la sub culture skinhead, proposée par Sandrine Martin, chargée du fonds documentaire de Trempolino. Ces ouvrages sont disponibles en consultation et en prêt au Centre information-ressources de Trempolino.

  Consulter l’ensemble du fonds documentaire de Trempolino

Ecouter la conférence en intégralité

Obtenir des infos sur l’expo d’Alexandra Czmil

Coordinatrice du centre info-ressources musiques actuelles à Trempolino, programmtion des conférences, des diffusions de films ou documentaires musicaux, coordination des cartes blanches, membre du réseau tohubohu.

Soyez le premier à commenter